Les inégalités devant la santé en Italie: un paradoxe apparent?